Les ratés du behaviourisme

by

photo-0646.jpg

Hier je tombe en effroi devant ce curieux objet en bois tourné, qui n’est pas sans rappeler le tristement célèbre gynotrope (élaboré dans les années 30 par des psychologues comportementalistes du IIIe Reich qui, dans leurs consternantes batteries de tests, tentaient de « rééduquer » les homosexuels masculins en les enfermant dans une pièce nue avec ce truc au mur – pour constater ensuite, évidemment, un taux d’échec élevé.) Enfin ça m’a quand même donné une idée : Je viens de l’accrocher dans mon bureau ; ma femme fait du 80 bonnet A et comme je suis fidèle (enfin j’essaye hein) et que ma secrétaire, elle, fait du 95 D, je me dis que je pourrai passer mes pulsions sur ce machin de temps en temps. Qui parait-il a été réadapté aujourd’hui pour un usage au champ thérapeutique plus vaste.

Publicités

Étiquettes : , , ,

4 Réponses to “Les ratés du behaviourisme”

  1. BlueG Says:

    Coucou :)

    Pour le coup, je me demande si l’essayer, c’est l’adopter, il nous faudra un retour sur expérience hein ^^

  2. Strangedays Says:

    L’expérience est plus que satisfaisante : Comme les hémisphères sont très écartés, on a l’impression, surtout si l’on ferme les yeux, qu’on est non pas avec UNE demoiselle bien dotée pulmonairement, mais avec DEUX demoiselles ! une à droite, et une à gauche ! Ce qui, vous l’imaginez sans peine, est des plus troublants. Vous remarquerez au passage combien la langue française est bien faite : on dit UN hémisphère, mais UNE sphère. Histoire de faciliter l’apprentissage de la langue à nos chérubins qui jouent au SMS… « émisfer ta race ouais! ce monde de ouf ! »

  3. Chr Says:

    On découvre ici des choses étonnantes. Serait-il possible d’avoir plus de détails, quant à la matière de l’objet et à sa taille? Pensez-vous qu’une femme faisant un 80A, (et désemparée devant les pulsions masculines) puisse user de cet accessoire? Peut-il s’accrocher autour du cou?

  4. Strangedays Says:

    L’objet est en peuplier, de façon à conjuguer souplesse et fermeté. Ce qui me parait être la moindre des choses. J’ai essayé de l’accrocher autour du cou de ma femme, sans succès : elle porte rarement des colliers de 7 kilos.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :