Comme une lettre à la poste

by

photo-0742.jpg

Il était une fois un expéditeur qui voulait envoyer un truc à un destinataire. C’était il y a longtemps, au début. Au tout tout début de cette histoire. A l’époque de la Poste à cheval, vers la fin du crétacé supérieur, par là. Puis, comme il a quand même fallu aller plus vite et se mettre au diapason de la technique qui galopait, on a taillé des silex pour motoriser un peu tout ça. Ça s’est accéléré au fil des siècles, pour accueillir le progrès. Les paquets, les lettres, ont fini par prendre le train, puis l’avion. Il suffisait alors pour l’expéditeur de coller un timbre, de mettre dans une boîte, et pour le destinataire d’avoir un peu de patience. Basta. C’était assez simple en somme.
Et puis le Progrès s’est mis à progresser. Encore et encore. Il a fallu répondre à des demandes précises, variées, multiples. On a même créé des demandes ; (qui n’en demandaient pas tant).
Aujourd’hui, lorsque l’expéditeur se rend à la Poste avec son truc à envoyer, il a le choix :
Bref extrait : Certinomis – Chrono18 – Chrono13 – Chrono10 – Colissimo – Colipays – Chronopost – Coliposte – Postreponse – e-Como – Distingo – Postexport Premier – carte Genius – Geoposte – Pack MNA, etc, etc.
En outre, il peut, l’expéditeur, faire un envoi normal ou sécurisé, « prestige » ou « prestige plus », assuré ou non, en recommandé avec ou sans AR, avec ou sans suivi, analogique ou électronique, avec reçu SMS, PDA, mail ou papier. Tout est possible. C’est fantastique.

Cet agglomérat d’ « outils pratiques » a été inventé pour lui « simplifier la vie », à l’expéditeur, comme ils disent à la Poste. Pour son « confort et sa tranquillité ».

La semaine dernière, j’ai envoyé un petit paquet à une personne qui habite l’arrondissement d’à côté (cinq minutes à cheval, environ). Ça a mis 4 jours.

Qu’à cela ne tienne : la Poste nous prépare des solutions pour accroître encore et encore notre confort, notre sérénité, notre sécurité : Tranquipost, Postozoom, Satellipack, Furyo-box, Post-ubik, Fibrocolis, Biopostage, etc.

Le Progrès ne s’arrête jamais, on peut dormir tranquille.

Notre Poste qui êtes au mieux,
Que ton nom soit sanctifié.
(…)
Pardonne-nous nos offenses
(…)
(et délivre-nous du mail…)

 

Publicités

Étiquettes : , , , ,

5 Réponses to “Comme une lettre à la poste”

  1. Tagliatelle Says:

    oh mon Dieu délivre-nous du mal …!

  2. Charmette Says:

    Voila qui met de bonne humeur en ce lundi de pluie! Excellent. Enfin, si on ajoute encore les services banque, administratifs etc… on se demande comment font les gens pour pas s’arracher les cheveux. Je ne me souviens plus quel supermarché avait comme slogan « la vie simple » mais ça devrait être le slogan du future! Auchan je crois, je suis pas sûre.

  3. chikane Says:

    A force de vouloir répondre au mieux aux diverses demandes des clients -de plus en plus exigents-, les services deviennent parfois un peu compliqués, c’est vrai… Mais qui te dit qu’il en était autrement du temps de la poste à cheval ? Tu pouvais choisir entre un transport sur « poney », « dos d’âne », « pur sang », « canasson »… à chaque époque ses petites complications ;-)

  4. Strangedays Says:

    @Charmette : Auchan, vérification faite, c’est « la vie, la vraie » ou « la vie Auchan, elle change la vie ». Personnellement j’aime pas trop les sectes, mais bon.

    @chikane : appaloosa ! la demande créé l’offre, qui créé la (nouvelle) demande, qui créé l’offre… qui créent… la complexité ! (et bien souvent le mal de tête, quand même….)

  5. Lorenzoo Says:

    Et pis faut voir les nouveaux horaires de lever de la malle.
    Bientôt ils le ramasseront hier le courrier.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :