øø447

by

La cause

Bonjour monsieur… Bienvenue à bord… 87K, oui, c’est un peu plus loin à gauche, près du hublot…
Ok…  L’allée centrale, moquette bleue… rangées de fauteuils alignés comme des soldats…   50… 60… 70… Voilà… classe cet Airbus quand même… tout est nickel… c’est spacieux pour les jambes… Pardon madame… Oui je suis au fond… merci… pardon…
Voilà.
J’aime pas son parfum à celle-là… pas du tout… C’est quoi ? Chanel peut-être… Chanel, ça doit être ça… Coco… ou un Guerlain… un truc avec de l’iris…
L’hôtesse est top, elle… joli port de tête, mignonne… vraiment bonne… elle sait faire, c’est clair…   pas mal ces Brésiliennes quand même…  enfin elle est peut-être pas Brésilienne en fait… sur Air France…
« Bonne »… Qu’est-ce que c’est con comme expression… comme si on avait déjà essayé… Ça veut vraiment rien dire… c’est nul…
Putain tout le voyage avec cette odeur de cocotte ça va pas être drôle… Y en a quand même tu te dis… des doses pareilles, merde…
Bon, ça se remplit…  quelle heure il est… bientôt 19h…
Los Angeles la nuit, ça c’était génial l’an dernier… génial…  la ville au décollage…  immense… comment ça va être sur Rio la vue ?… Fait pas assez nuit encore… pas tout à fait…
Fait chier son truc… ça devrait être interdit pendant les longs voyages les parfums lourds… Ah ok je vois le genre… Gala… Figaro Madame… Tu parles… Elle va me casser les couilles c’est sûr… Si au moins elle était baisable… Elle doit avoir quoi… cinquantaine… La bonne bourge qu’est venue se taper des bronzés… Ses mains sont moches… Bref… On est pas obligé de se parler en avion…
Sont trop petits ces hublots… Pourquoi ils font pas des sortes de baies vitrées plutôt ?… C’est chiant on voit pas grand chose avec leur vitre triple épaisseur… Y a de la buée en plus…  Comprends pas pourquoi ça a pas évolué ça… Y a des trucs, comme ça, qui évoluent pas… C’est étrange…
Tous ces rivets… comment ça tient sur les ailes… quel boulot les mecs qu’ont assemblé ça… ces carrés en titane… ça fait un peu casserole en alu…  Sont allés jusqu’à la lune avec ça…  ça tient super bien…  Encore heureux hahaha…
On voit plus grand chose là…  commence à faire bien noir…
Doudou… Qu’est-ce qu’elle fait en ce moment ma Doudou ?…. Quelle heure il est à Paris ?…  Elle est réveillée ma chouquette… sûrement…  Ah merde faut éteindre le portable… J’espère qu’elle a arrosé les plantes il a dû faire chaud aujourd’hui…
On se casse on dirait… Ouais c’est bon ça bouge…
Ça aussi tiens… leur truc de sécurité, là… Je me demande qui lit ça comme il faut… triple carton vernis… avec leurs dessins internationaux…  Avec cette miss qui fait les même mouvements depuis des années pour montrer… Elle doit en avoir marre non… masque à oxygène et compagnie… C’est un peu cheap ces trucs en plastique, j’ai toujours trouvé… ça doit être étudié pourtant… être assez efficace…  enfin si c’est bien utilisé…
J’étais sûr qu’elle allait ouvrir sur l’horoscope cette conne… Montre un peu pour voir… Sagittaire… merde pas mes lunettes… Premier décan… Santé… Ou sont mes lunettes ?… vous ne…  vous ne quoi ?… j’arrive pas lire, tant pis…
J’vais mater la video et je dormirai un peu après… Spiderman… bof… La Cité de Dieu…  paraît qu’c’est bien ce truc…  violent mais bien… C’est vrai qu’je suis pas trop allé voir les bidonvilles à Rio… J’aurais dû, je suis con… Profiter d’être là… C’est sûr que ça change de chez nous… Mais bon cinq jours c’est super short…

… your seat belts till the light turns off, thank you… … arder votre ceinture attachée jusqu’à l’extinction du voyant lumineux, merci…

J’me ferai jamais à ces putains de décollages, j’ai toujours les mains moites…  et puis là avec l’aile je vois rien…
T’imagines un pneu qui éclate à quatre cents à l’heure …. juste avant que ça décolle… La carlingue qui sort de son axe d’envol à cause d’un putain de pneu… la grosse cata hahaha… merci d’avoir choisi Air France…
Hola… Ouah putain ça y’est… Putain la montée en régime… la poussée… ça y’est ça dépote… Yeeesss… Houa… … …  Hop-là ça y’est ça monte… ça monte sec…
Mon reflet dans le hublot. Mon nez. Mon nez brillant. Le reflet de la rangée. On voit rien à travers la vitre, c’est un trou noir. Ah si quand même des petites lumières de rues là-bas… Si si. Et cette masse, là… C’est le Pain de Sucre avec la baie… Putain ça monte vite ce coup-ci…. Ils ont toujours le même angle ? je me demande… En principe oui, enfin y a pas de raison que ça change… Il est gros cet A-320… ou 330 je sais pas…

– ∏∏∏|||¬¬¬¬¬¬¬
– !! ¬¬¬¡¡¡¡¬¬
– øø¬¬¬¬ 423|||447|||675
– øø447

Une chance sur dix millions il paraît… de finir dead dans un crash aérien… Au décollage ou à l’atterrissage…  Un peu plus à l’atterrissage d’ailleurs… C’est sûr c’est pas d’bol… L’avion c’est quand même le moyen le plus sûr de se déplacer maintenant… Tu m’étonnes… C’est très rare les avaries matérielles…  Hyper rare… Surtout sur ces compagnies-là…
Une chance sur dix millions par période d’un an, ils ont fait des stats assez précises… Ça veut dire… qu’en dix ans, t’as une chance sur un million d’y passer si tu voyages un peu régulièrement… En cinquante ans, plus qu’une sur deux cents mille, là ça commence à faire risqué…  surtout si t’es hôtesse ou pilote, eux ils sont toujours dans la carlingue, c’est leur boulot…
Bon, allez… Qu’est-ce que j’ai pris là-dedans… Ouah j’ai déjà mal à la nuque…  Un San-A… Vol de nuit… le Libé d’hier… et le fascicule du Congrès… J’vais mater la vidéo et je verrai après le repas… J’ai la dalle tiens… Pas sûr qu’ils servent un repas complet à cette heure-ci…  enfin je crois qu’on peut demander si jamais…

(((Ding)))

Ça y est… c’est bon…  on est à combien… dix mille mètres… non onze mille trois cents, là… T’imagines la température à cette altitude… Putain… Un petit trou dans le fuselage et c’est mort…
On voit que dalle… Black ocean… Pas grave…
Chier cette clim…
Pardon Madame, vous permettez j’aimerais me lever… … merci…

Jolis p’tits lots sur Air France dis donc… Ils doivent pas se faire chier les pilotes c’est clair… Comme sur Cathay ou Singapore…
Merde, « occupé »…
Bon…

– øøπππ∏∏±
– ¬¬¬ ¬¬ ¬¬¬||||¬¬¬
– \•••
–|||447————————
– π𬬬 ¬¬

Wow ça secoue là… on dirait qu’on roule sur des troncs…

… and fasten your seat belt… Mesdames et messieurs, notre appareil entre dans une petite zone de turbulences, nous vous prions de regagner votre place et rattacher votre ceinture s’il vous plaît, merci…

Ok…
Pardon monsieur…  madame… excusez-moi… voilà merci…
C’est chiant de rien voir putain… quand ça bouge comme ça on sait pas ce qui se passe… C’est un peu flippant ce train fantôme… Moi qui voulais bouffer un truc je vais un peu attendre… Les gens ont l’air pas trop rassurés d’ailleurs…
Putain…
C’est les masses d’air sûrement qui font ça… Différences de densités… Les vides, les pleins… Comme en peinture… C’est ça la nature… Qui pourtant a horreur du vide…

Tiens c’est quoi ce truc ?… On dirait un rayon…
Doit y avoir des éclairs…
Ça m’étonne des orages à cette altitude…

Madre de Dios !…
Putain !…
Y a…  l’aile… L’aile, monsieur, regardez au bout… toute rouge !…
Qu’est ce qui se passe?… Aaaahh..  au secours…
Le rayon ! C’est quoi ce rayon nom de Dieu !
Je…  Aaaah…
On nous tire dessus ou quoi ??? Ça brûle !!!…
On peut avoir des informations ????
On perd de l’altitude…

(((Viiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii…)))

Mesdames et messieurs ne quittez p…  Aaaah… Gardons… Je… C’est… allo ?  C’est le Commandant de bord qui vous parle…  Nous allons essayer de nous poser rapidement, l’appareil a été touché par… par… par la foudre probablement… Les procédures de secours sont enclenchées, gardez votre calme et votre ceinture attachée…

Mais non ça fait cage de Faraday un avion !… Quelle foudre ???
On se fait tirer dessus oui !!!
Au secouuurs!!!
Regardez !!!
Oh my god!!!!!
Aaaaaaaaaaaaaahhhhh!!!…  Au secooooooouuurs !….
Mamaaaaa!!!…

Non. Non. Pas possible. Je rêve. C’est un rêve. Tout va bien. Tout va bien. Je suis en train de rêver. Non. Nooooooooon!!! Pas moi !!! Pas là !!! Pas moi!!! Mon Dieu!!!! Ma Douce!!! Esteban !!! Maelle !!! Maman. Le jardin. Le lac. Vivre. Je… Non non non… Tenir. Mes oreilles. Chercher les enfants… leur dire…  Mais non je rêve je rêve… C’est pas vrai C’EST PAS VRAI ça va aller ça va aller… On va se poser… Tranquille. C’est rien c’est pas grave ça arrive…  je non. On perd de l’altitude…  On je aaaaaahhhh….  Au secouuuurs… Mon Dieuuuuu…. Je peux je rien non vite… lâchez-moi lâchez-moi le bras… je v…
Masque à oxygène…  enfiler ce truc…. jaune… jaune..  soleil, lumière, plage sable infini… ça va aller pas de panique ça va… Le..  comme ça Madame, comme ça… dans ce sens… Moi aussi… Je vous nous allons nou….
CRRRRRAAAA!!!!! BAAAAM.!!!  BADAAAAAAM!!!!!
(((Viiiiiiii Viiiiiiiii Viiiiiiii Viiiiiii Viiiiiii Viiiiiii Viiiiiii Viiiiii…)))
Mayday Mayday Mayday…
… gilets de sauvetage…

8200…
7300…
On tooombe!!!!
6500…
5400…
4200…

Le feu !…
Nooon Nooooooooon Pitiééééééééé mon Dieuuuuu… Ma Doudoouuuuu!!! Je t’aaaiiiiiiime!!!
La carl…  le feuuuu!!!  Aaaahhhh au je non ja ahhh je veux paaaaaaalààààààà la meeeeeerrr  auseeeec paas çaaaaaaaaaaa AAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHH!!!!!!!!!/

/… /

– ∏∏ØØïï
–|||¬¬¬ ¬¬¬¬¬¬¬
– ¬¬øø¬

********************************************************

Le 1er juin 2009, le vol 447 d’Air France Rio-Paris – vol régulier – sort des écrans de contrôle puis « s’abîme dans l’Atlantique » dans des circonstances encore mystérieuses – d’aucuns évoqueront l’entropie des systèmes complexes, la Loi d’aggravation dite « de Murphy ». Tragédie épouvantable quoi qu’il en soit, abondamment commentée, qui fera hélas 228 victimes (dont 51 retrouvées à ce jour par l’aide internationale).
Le scénario imaginé par l’auteur, ci-dessus, symbolisant l’Irrationnel mais dont, d’un autre côté, la fantaisie ne peut écarter totalement l’hypothèse (on y croit ou pas, aux OVNIS), est certes infiniment peu probable. Des essais balistiques tirés d’un sous-marin furtif ont été également évoqués, sur certains forums ; un attentat terroriste, sur d’autres ; une collision avec un aéronef non identifié ; la conjugaison d’une météo très critique avec une cascade d’avaries techniques non maîtrisables. Tout, ou presque, a été imaginé. Sauf, sans doute, la vérité.
Les recherches se poursuivent. L’enquête est en cours. Qui nous dira, peut-être, ce qui s’est exactement passé.
Troublé, touché par ce drame, voire, comme certains, un peu perturbé, l’auteur exprime ici ses pensées sincères, sa profonde sympathie, aux familles et aux proches des victimes.

Publicités

Étiquettes : , , , ,

11 Réponses to “øø447”

  1. Marie Says:

    Le 1er juin 2009, une jolie suédoise et son petit garçon ont été éparpillés façon puzzle dans l’océan atlantique. Son mari et sa fillette sont toujours en vie: par principe de précaution ils voyageaient toujours deux par deux sur des vols différents.
    De l’effet pervers du principe de précaution, à méditer quand on voyage en famille…

  2. Filou Says:

    Je vais prendre le train moi si ça continue, ou même aller à pieds. Pour aller à Lanzarote cet été c’est pas l’idéal vous remarquerez lol Vraiment flippant votre récit (et réaliste), ça a du être affreux j’y ai aussi pensé souvent (à cause de la couverture media importante aussi je pense). Pour les ovnis j’attends de voir pour y croire et je crois que je vais attendre longtemps…

  3. Sophie K. Says:

    Je prendrai le bateau si je pars (mais c’est pas demain, plus envie de partir où que ce soit).
    Texte qui fait passer un terrible frisson dans le dos, Nicolaï.

  4. Yolande Says:

    J’aime bien l’avion, surtout les sensations au décollage. Enfin, J’aimais bien avant de lire votre récit. On y est vraiment, ça doit être comme ça… encore que je ne tienne pas à vérifier; cet été, je ne dépasse pas Montargis (c’est pas trop loin, Montargis?).

  5. Faussetroll Says:

    le 1ier juin 2009 est le lundi de Pentecôte. Le lendemain du jour où « l’esprit Saint » est censé descendre sur terre envoyé par el Padre, la-haut…
    Le mot Esprit est tiré du grec Pneuma (littéralement Souffle), c’est pourquoi l’étude du Saint-Esprit est appelée la pneumatologie … la pneumatologie est aussi synonyme de pneumatique, à savoir la branche de la physique qui étudie la transmission de l’effort par gaz…

    moué…!!! On ne saura jamais vraiment…

    c’est effrayant… dès qu’on tente de s’imaginer, on fuit vite l’image… insupportable!

    très beau texte. Merci.

  6. Nicolaï Lo Russo Says:

    @Marie. Cruel détail en effet. Je me demande d’ailleurs s’ils avaient pensé à cet aspect-là de la question. (Vaut-il mieux avoir moins de chance de tous mourir en voyageant groupé ? ou : plus de chance de se voir à moitié décimé par le sort ?)

    @Filou, Sophie, Yolande. Un coup de dé n’abolira jamais le hasard (Mallarmé). Je me souviens d’un type, gros fumeur, qui a eu la vie sauve parce que justement il fumait : Il circulait, avec un ami (le conducteur), juste derrière un camion transportant des troncs. Soudain le type (le fumeur) se baisse pour ramasser son paquet de cigarettes. Le camion freine brusquement à ce moment précis, un tronc défonce l’habitacle de la voiture, décapitant net le conducteur (qui ne fumait pas ni ne buvait).

    @Faussetroll. Intéressant. Et c’est vrai, il est des images qu’on fuit, que le cerveau refuse. L’exercice, ici, était d’essayer de dompter ses images forcément atroces, personnelles, intimes. Sorte d’empathie différée. C’est difficile d’y parvenir. Je crois que la réalité émotionnelle est bien pire, indescriptible. Ce que j’ai écrit là c’est de la rigolade, comparé.

  7. Faussetroll Says:

    oui sûrement, les mots filtrent, tamisent, protègent de la réalité de l’émotion indicible, insupportable… mais ils pansent

  8. Sophie K. Says:

    Ouaip, c’est vrai. D’ailleurs je connais une autre histoire de gros fumeur qui, du temps où on avait encore dans certains avions des espaces fumeurs, ne voulut pas embarquer à bord de celui qu’on lui avait réservé, et qui était, lui, strictement non-fumeurs. Cet avion s’est écrasé juste après son décollage du côté de Martha’s Vineyard.

  9. Vinosse Says:

    Je connais l’histoire d’un certain Mickael J. qui naquit mort-né de peur qu’on le prit pour quelqu’un d’autre…

    Le plus fort c’est que sa mère mourut dans un accident de la vie courante en rentrant de la maternité…

    Ah… Diable!

  10. Chr. Borhen Says:

    Tout comme vous, cher Nicolaï, je suis contre la mort (je résume). Mais bon…

  11. Désirée Says:

    Que les minutes pendant lesquelles la vieille aiguise sa faux en vous lorgnant d’un air gourmand doivent paraître longues! Dans le genre mort vio-lente on fait mieux. Excellent brossage de portraits Nicolaï.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :