Posts Tagged ‘vitesse’

Renterrée ?

16 septembre 2008

Paris bat t’as pensé (son ventre plein), à mettre de l’eau scolaire ? rentrée littéraire Y vont rafler romans déjà morts, prix des cartables-fleurs, trous chrysanthèmes d’éditeurs, du cul d’auteurs inconnus encore nains ‘taing t’as vu ça même la phnaque et librairies la place arnaque la pile fuck ! Devant ! Toujours allouée les ! – un style à couper le souffle – évidemment pfff Angot, mêmes Rentrées Pfff chaque mot-année après année ! concurrentielle rentrée ! saleté misère mise en place impitoyable marché Gynecoco (le méchant des armées), et l’autre amant, là, y’en a que pour avec son – Premier Roman – j’hallucine et moi-nous-si-loins ? Tous ces pousse-toi moi moi c’est pas vrai 676 (seulement !) tu te rends compte, pavé érudit ? Attachée de presse purée lundi oui Millet et bronzés, se va pavaner la nana à Saint-Chatte, là (Germain, derrière) de toute façon d’art content comptant les Prix pour rien Prix Prix Prix ! Moi Moi Moi quel 676 tu veux me dire ! Non la liste – à lire de toute urgence ! – la première jalousie Femina, Lacrimosa, Tralala, Charabia, (pleure pas, Régis) 676 Goncourt brothers et machin Intersaucisse, gosses de réseau, signature signe ! Chez Taddeï et si blogosphère il y a la télé-bousculade. Aucun piston riche, rien, jeune prodige – une écriture ciselée, aïe ! –, chance site de Prix B bébé Wrath rate, mal digéré ça change rien la haine. Z’ont raison (Révolution !) édition numéricon va bientôt et ma thune alors enculé??? Et Possibilité mort netocratique de rire d’une île Houellebecq ! ha ha ha wannabe la FIAC aussi wannabe soon ! t’as vu écrivain mystère m’étonne à peine son Scheer gourou chien formatique ! étrange film les salauds, bon M@nuscrits (quoi quoi quoi ?) et deux bières alternatives à boire de novembre à Versailles – immense – s’il vous que du cul-cul (encore du) ! The Flore Rabbit expérience se prend pour Dieu-fiction t’as les blogs-laboratoires avec renvoi d’ascenceur Koons (charge max: 100’000 kg) ; critique j’achète l’interview tique — moi aussi je t’aime, baby — y lent (non, si rapide) restera quoi après la Fashion week, de tout ça ? Hic ! Brooh ! Quoi dis-moi ?

Prêts ? Fartez !

21 janvier 2008

lubrifiant.jpg

A l’ère de la vitesse, c’est presque enfoncer une porte ouverte que de dire que la mode est à la lubrification. Lubrifier, c’est gagner en pouvoir de pénétration (dans l’air, dans l’eau ou dans ce qui vous fait plaisir). Gagner des centimètres, des mètres, de « précieuses secondes », voilà l’affaire. Que ça glisse bien – mieux – dans l’air opaque du temps incertain. Une société britannique, la Wildfire Snowsports Ltd. a quant à elle trouvé la solution pour gagner en vitesse avec des skis alpins : un système auto-lubrifiant farte vos skis pendant la descente ! Pour éviter la perte de matière ! La fixation libère un petit jus gras sous la semelle pendant que vous slalomez… Nickel ! Une vingtaine d’ingénieurs bossent là-dessus depuis plus de cinq ans, maintenant c’est prêt. Chaud bouillant ! Désormais donc, plutôt que vous traînasser à 120 km/h dans un schuss, vous ferez du 122 ! Ils ont fait des tests en labo, on gagne facile 1 à 2%. Plutôt que faire douze descentes dans la journée, vous en ferez douze virgule deux si vous êtes équipés de cette merveille de technologie. Wildfire : le feu sauvage du Progrès ! La double fracture du péroné en prime ! Il va pour sûr faire fondre la neige dans les stations ce brevet ! Et terrasser les chronos ! De toute façon moi je m’en fous je ne fais que de la luge…
Ce qui risque aussi d’être lubrifié dans un avenir proche ? La publicité sans doute, pour qu’elle entre mieux dans le cerveau, plus vite. La politique à Sarko, pour qu’elle pénètre mieux les sondages. Quoi encore ? Les pays « émergents » ! L’A6 le matin à 8 heures ! Les CRS ! les colis postaux ! les CDD! les hotlines ! les coulisses du pouvoir ! le trou de la Sécu ! Un tas de choses! Ça va beurrer sévère ! Huiles ! Silicones ! Graisse de phoque ! Polymères ! C’te vitesse maintenant ! Le grand Tournus ! Et qu’ça saute ! Prêts ? Fartez !


%d blogueurs aiment cette page :