Quel bonheur

by

cigare

Titres de la « presse quot » ce matin samedi 13 décembre sur le net. (Libé, Le Monde, Le Parisien, etc.)

« La SNCF accuse les chemins de fer allemands de piratage. »

« Trois enfants meurent dans un incendie près de Lyon. »

« Climat: un accord européen tempéré. »

« Morano accuse Fabius et Dray de «quasi-incitation à la violence». »

« Athènes secoué par une série de mini-attentats. »

« Les profs «désobéisseurs» sanctionnés. »

« Pourquoi le prix du gaz ne baisse pas. »

« Vendée Globe: Dominique Wavre victime d’une sérieuse avarie de quille. »

« Dati «choquée» par un article du Point «totalement faux». »

« La CFDT à la poursuite des intermittents. »

« Lourdes peines pour des grévistes tunisiens.

« Les élèves asiatiques sont les meilleurs en mathématiques et en sciences. »

« Une figure de Wall Street inculpée pour une fraude qui pourrait atteindre 50 milliards de dollars. »

« 5 000 à 6 000 visiteurs médicaux risquent de perdre leur emploi. »

« Au Mexique, le berceau du maïs contaminé par des OGM. »

« 2.000 foyers privés d’électricité en Isère et Savoie. »

« Une femme portée disparue dans le Cher. »

« Une Française abattue en Afrique du Sud. »

« Semaine difficile en vue pour Delanoë. »

« Etats-Unis : la colère des ouvriers de l’automobile. »

« Paris : le grand retour des tours. »

(Etc.)

Je ne peux m’empêcher d’éclater d’un rire nerveux. Pour la première fois, je n’ai lu aucun article. Absolument aucun. Rien à foutre. Depuis un moment de toute façon, j’ai l’impression qu’on est assis sur une tonne de plutonium en barres. La fenêtre de mon bureau, au 7ème, donne sur un joli jardin, accueillant même en hiver. Je pourrais sauter. En finir. En finir une fois pour toutes. Un joli vol plané dans ce joli jardin. Aller mourir au milieu des géraniums encore fleuris – fou comme ça résiste au froid un géranium ! J’hésite, je me tâte. Et c’est là que mon instinct de conservation va me sauver la vie : accablé par tant d’adversité, je me dis que non, c’est pas possible, tout ne peut pas aller aussi mal, y a bien un espoir, un petit rayon de soleil quelque part… Je cherche, je cherche donc une info un peu positive, je déroule des pages et des pages, de sport, de culture, de gastronomie, de « société »… Rien de folichon. Et tout à coup, entre Jeff Koons à Versailles et l’invasion du foie gras de Bulgarie dans nos assiettes, je tombe sur ça :

« La crise stoppe l’inflation de vêtements dans les placards féminins. »

Je reste suspendu dans l’éther, tremblant, presque grisé : Les filles vont avoir de moins en moins de vêtements ! Grâce aux mites ! Elles vont donc être de plus en plus déshabillées ! Nues pour ainsi dire ! La crise les met toutes à poil ! Nom de Dieu ! C’est pas une bonne nouvelle ça ? Le Sentier à l’arrêt complet. Lagerfeld, La Maison de la Laine, Agnès B, Le Comptoir des Cotonniers : chute libre ! Du coup, je ferme la fenêtre, me rassieds dans mon Le Corbusier limited edition, m’allume un Hoyo de Monterrey « Epicure » N°1, avec un bon petit Cognac.

Quel bonheur. Pourvu que ça dure.

Advertisements

Étiquettes : , , ,

11 Réponses to “Quel bonheur”

  1. Désirée Says:

    Je ne voudrai pas vous péter le rêve en plein vol, mais parmi ces filles à poil, y aura pas que des Monica Belluci…y aura aussi M’dame Chignon, la concierge. Et mémé Odette.

    Eicher il y a vingt ans de ça, écrivait déjà: « déjeuner en paix ». Faudrait juste rajouter aujourd’hui: dîner, souper, petit-déjeuner, goûter, biberonner.

  2. Nicolaï Lo Russo Says:

    Oh je sais bien que Monica et ses copines seront les dernières à se voir déshabiller par les circonstances. Et puis une concierge nue — qui soupe en paix, oui —, je trouve ça tellement beau, ça nous changera, et c’est moins banal.

  3. Basile Says:

    Insérons-nous dans le fil de discussion, avant que les mites ne le bouffent !

  4. Sophie K. Says:

    Juste, c’est toujours en hiver que ce genre de truc arrive. Tu vas voir que cet été, faudra porter de la laine pour soutenir les éleveurs de moutons atteints de plein fouet par le trou dans la couche d’ozone et la montée du baril de pétrole, laine contaminée par les OGM à cause d’une sérieuse avarie dans la coque probablement suite à une fuite de gaz.
    Pff.

  5. Filou Says:

    Pas mal la chute; On dirait du Reiser sans les dessins, je vois déjà les planches qu’il aurait fait (s’il était encore là) avec les mites dégueu qui bouffent toutes les robes, les fringues, etc…

  6. Stéphane Says:

    Et si la crise poussait les femmes à sortir en guenilles ? Des fringues recylcées et déstructurées, des milliers de gualionotes plein les rues et des monceaux d’immondices de chaque coté du podium ; dans un an quelle colectivité s’offrira le luxe de rammaser les ordures ?

  7. Coccinelle & C° Says:

    Vite un coucou au jeune Nicolaï Lo Russo, toujours aussi insolent, caustique, et aussi très drôle… Le temps qu’il répare son « hydravion », je vais lui envoyer un trèfle à quatre feuilles. Pour le moral, ça aide !
    Portez-vous bien, et « paix sur la terre aux hommes de bonne volonté », en cette veille de la Nativité. Peu importe si vous êtes du côté des impies…
    ;)

  8. Nicolaï Lo Russo Says:

    @Coccinelle & Cie.. Merci chère Véra. Puisse la Lumière vous mettre (encore plus) en Joie.

    @Sophie. On est sur la same wavelength, je vois. C’est bien !

    @Filou. Immense Reiser. J’eusse aimé avoir son talent.

    @Stéphane. Ha !

  9. LNdeuxtrois Says:

    De lien en lien me voici arrivée chez vous Nicolas.
    J’ai adoré votre humour. La lecture de cet article, sa chute m’ont réjouie.

  10. Nicolaï Lo Russo Says:

    @LN. Nicolaï. (bah c’était pas grave hein). Bienvenue sous la brosse, et bonne année à vous. Merci de votre commentaire.

  11. loesie Says:

    Belle écriture.
    Je me suis régalée.
    Et je dois avouer que j’ai également eu une pensée pour Reiser…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :